Les fondements de la Méthode Meer®

Le rapport de L’Agence National de Sécurité Sanitaire ANSES paru en 2010 affirme que les régimes alimentaires ne fonctionnent pas : nous reprenons notre poids dans 95% des cas.

La méthode Meer® apporte la solution en s’appuyant sur les résultats des dernières études en neurologie comportementale et cognitive, en physiologie nutritionnelle et en biologie cellulaire.

Le coaching est la clef de voûte de la Méthode.

L’être humain est un ensemble complexe de 86 000 milliards de cellules interdépendantes. Lorsqu’il y a un déséquilibre, tout est affecté : s’il y a un problème au cœur, le corps fatigue et compense ; s’il y a un problème au foie, le corps fatigue et compense ; s’il y a un problème au genou, le corps fatigue et compense, et ainsi de suite. La logique est la même avec la nourriture : si on vient mettre notre grain de sable dans une mécanique inconsciente et extrêmement bien huilée, tout se dérègle.

Chacune de nos cellules est composée de sucres, de graisses, de protéines et du système héréditaire. Lorsque l’on prive le corps, et donc les cellules, de l’une ou l’autre des substances qui le composent, il compense et cela crée un déséquilibre qui amène au surpoids. C’est la meilleure adaptation que le corps trouve pour nous mettre hors du danger que les régimes sont.

Il faut voir le surpoids comme une armure qui protège de l’extérieur. Comme un isolant pour certains qui ne mangent que peu et qui, malgré ça, ont le corps gonflé en bouclier protecteur pour mettre les émotions et les dangers à distance. Comme les animaux qui gonflent leurs poils ou déploient leurs membres pour se défendre.

Heureusement, les neurosciences, les dernières découvertes en biologie cellulaire, en épigénétique et en médecine quantique nous permettent d’agir respectueusement et profondément sur ces mécanismes inconscients.

La première phase consiste à réapprendre à manger de manière instinctive en décodant les troubles du comportement alimentaire pour s’affranchir des obsessions alimentaires, des frustrations et de la culpabilité.

La deuxième phase travaille à désamorcer les crises de compulsion et en quelques séances, elles cessent. En douceur.

La troisième phase agit sur les causes profondes des stress conscients et inconscients. C’est le point majeur pour maigrir durablement. Nos comportements sociaux occupent une place essentielle dans la prise de poids.

La finalité est de s’affiner et pouvoir s’habiller comme on le désire quand on le désire, pouvoir se rendre à des invitations sans la crainte de prendre 3 kilos le lendemain, et, pourquoi pas, ne plus être obnubilé(e) par les heures du repas.

L’objectif est de recréer votre relation à la nourriture et à vous-même, d’enfin vous sentir libre d’être qui vous êtes, quand vous voulez être et où vous voulez être. Sereinement.

Je vous invite à me contacter pour un premier échange téléphonique et fixer un rendez-vous pour une séance découverte.

En savoir plus